samedi 5 juin 2010

5 minutes sur l'agriculture paysanne


L'agriculture a-t-elle encore un avenir en Europe? En pleine crise financière,Après la crise du lait, et les nombreuses crises qui ont rendu la vie des agriculteurs de plus en plus difficile.

La campagne électorale, assombrie par la crise politique et économique, m'a permis de rencontrer des agriculteurs et agricultrices heureux(es). Ce sont des paysans et paysannes qui ont tourné le dos à l'agriculture industrielle, celle qui les rendait dépendants du prix de tous les intrants(produits pétroliers, engrais et pesticides, matières premières ..). Ils nourrissent leur cheptel avec les céréales, légumineuses et fourrage produits à la ferme.

Ils privilégient la vente directe du producteur au consommateur directement à la ferme ou au sein d'une coopérative.

Et leur activité agricole leur permet de vivre décemment avec leur famille sur une exploitation d'une dizaine ou de quelques dizaines d'hectares. Biensûr, ils ne comptent pas leurs heures de travail mais ils se sentent réellement indépendants et ressentent beaucoup de satisfaction à vendre des produits sains à des consommateurs toujours plus nombreux.

L'agriculture européenne, voire mondiale, est à un tournant : ou l'industrie prendra le dessus et nous ne verrons plus de paysans dans nos villages, ou les agriculteurs prendront le pari de l'indépendance et viendront rejoindre ces pionniers libres mais souvent malheureusement suspects au sein de leur profession.

Si nous voulons répondre à la demande grandissante de produits sains et liés au terroir, il est temps que les pouvoirs publics de tout niveau (de la commune à l'Europe) aident les agriculteurs à faire le bon choix.

Alors, oui, l'agriculture peut redevenir une activité économique d'avenir dans nos régions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire