mardi 8 juin 2010

5 minuten over de Lage Landen


La campagne électorale en Belgique est tellement centrée sur nos problèmes belgo-belges qu'on en oublie nos pays voisins : eux aussi ont eu droit à leur crise politique et à des élections anticipées.

Les Anglais ont voté anticipativement le mois dernier. Un gouvernement conservateur a pris les rênes, accompagné du parti libéral. Le nouveau premier ministre annonce des mesures d'austérité sévères. Pourtant, les Anglais, hors de la zone euro, pensaient se tirer d'affaire un peu mieux que les autres pays européens.

Madame Merkel, réélue au printemps, a formé un gouvernement conservateur en Allemagne avec le parti libéral : elle annonce ce week-end des coupes sombres dans l'emploi public et la restriction des allocations sociales.

Mercredi, ce sont nos voisins hollandais qui se rendront aux urnes. Savez-vous que leur premier ministre chrétien démocrate, Jan Peter Balkenende, a remis sa démission anticipativement plusieurs fois comme notre Premier, Yves Leterme.

In de straten zie je meer affiches over de WK (voetbal) dan protretten van de kandidaten !

De Nederlanders, als de Belgen, zijn niet gelukkig te gaan stemmen. Ze hebben toch geen BHV probleem maar ze zijn het beu omdat ze zo vaak naar de stembus moeten gaan.

Quel message vont-ils adresser par leur vote demain? Intéressant à analyser à quelques jours du scrutin belge.

1 commentaire:

  1. Et oui! à force de se regarder le nombril, on en vient à se marcher sur les pieds !!

    RépondreSupprimer