Articles

Climat de propositions ....

Image
Il est temps de prendre des mesures concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique.  Les marcheurs et marcheuses pour le climat le martèlent depuis quelques semaines et ils et elles ont raison.

Individuellement, nous devrons changer notre comportement quotidien : manger autrement, nous déplacer autrement.

Mais cela exigera aussi et surtout un bouleversement dans les priorités politiques : une nouvelle politique fiscale, des investissements importants pour aider à la transformation de nos déplacements, notamment en améliorant la desserte ferroviaire.

Autour de Bruxelles, un projet sort du chapeau régulièrement et y retombe aussi vite : le fameux RER  (réseau de transport express régional) : il faut absolument terminer ce projet indispensable pour les navetteurs d'aujourd'hui et de demain.

Mais le RER gardera un goût inachevé si on ne se penche pas sur le "noeud" ferroviaire le plus emblématique de notre capitale et de notre pays : la jonction Nord-Midi.

Cet…

Bravo les jeunes de Youth 4 climate !

Image
Ils étaient 4000 dans les rues de Bruxelles jeudi dernier au lieu d'être sagement au collège ou à l'athénée. Quelle mouche a piqué ces jeunes Flamands? L'envie de faire l'école buissonnière? Pas du tout, mais bien le courage d'agir pour l'avenir de la planète.

Deux jeunes étudiantes de 16 et 17 ans  ont convaincu des milliers d'autres jeunes à les rejoindre à Bruxelles. Ensemble, ils ont marché vers les institutions européennes et le parlement belge (où ils ont été vite arrêtés par les forces de l'ordre!).
 Leur message est clair :
 "C'est nous qui paierons la note, disent-ils, en choeur  mais aussi nos enfants et petits-enfants". "Réveillez-vous les adultes et faites comme nous pour sauver notre planète."

Elles et ils, sont révoltés face à l'apathie des décideurs politiques belges qui n'ont pas voulu créer ensemble ce plan ambitieux contre le réchauffement climatique exigé par plus de  70 000 citoyen(ne)s peu avant Noël …

Impression étrange : démocratie en danger

Image
Cette semaine, j'ai été fortement bousculée par deux événements, d'une ampleur différente mais qui me rappellent que la démocratie n'est jamais acquise pour de bon.

Hier, le président Bolsonaro, acclamé par une foule confiante en ses réformes, s'est installé au pouvoir au Brésil. Il s'était entouré, pour l'occasion, de chefs d'Etat de droite dure et populiste, Victor Orban, le Hongrois, Benjamin Netanayou, l'Iraëlien, et le ministre des affaires étrangères de Donald Trump. Le Brésil qui a tourné le dos à la dictature militaire depuis plus de 30 ans, retrouve à sa tête un président nostalgique de cette période et dont les propos font peur à tout démocrate : nettoyer le pays de tous les voyous, en tuant s'il le faut, réduire à  néant les revendications des peuples indigènes en confisquant leurs terres au bénéfice des grandes entreprises agro alimentaires et j'en passe.



Autre continent , autre décor : dans la charmante ville flamande de Ninove, les …

Sincèrement

Image

70 ans de déclaration universelle des droits de l'homme

Image
Une petite bougie qui brûle ce soir, un brin d'espoir pour les humains.
70 ans qu'une lueur éclaire la nuit encore profonde des droits humains dans le monde.
Après  une guerre qui a semé le désastre sur terre, des êtres humains se ressaisissent, décident de sortir notre monde de cette ornière immense où il est tombé,

Ce n'est pas banal, même si ce n'est qu'une déclaration d'intentions.


Depuis lors, les droits humains ont tracé leur chemin, parfois tortueux, avec des avancées significatives.

La convention européenne des droits de l'homme, par exemple, est contraignante pour les Etats
qui l'ont signée. Les citoyen(ne)s de de ces Etats peuvent saisir la Cour européenne et faire condamner l'Etat qui n'a pas respecté les droits humains.

Aujourd'hui, ce n'est pas un hasard, si on signe un pacte qui se préoccupe des migrants, un problème crucial de notre époque.

Aujourd'hui, on devrait aussi se préoccuper des droits des humains en matiè…

Un dimanche pas comme les autres

Image
Demain, j’enfilerai mon gilet vert (sous  mon parapluie vert ) pour arpenter les rues de Bruxelles,
parce que nous n'avons qu'une planète.

Aujourd’hui, plus que jamais, il est indispensable d’exiger des améliorations sociales et écologiques et non de les opposer.

Ceux et celles qui utilisent la colère des « gilets jaunes » pour faire reculer la conscience écologique seront responsables du futur chaotique laissé à nos enfants et petits enfants.

Les premières victimes des changements climatiques vivent souvent dans le Sud, et n’ont pas les moyens de partir  pour se mettre à l’abri face au désastre du climat. Mais ils quittent leur maison un jour quand ils ont tout perdu et deviennent réfugiés climatiques. Ils demanderont l'asile ailleurs  comme les victimes de conflits armés ou de dictatures.

Les riches, eux, emportent leur coffre-fort là où il fait bon vivre. Si une île paradisiaque disparaît de la carte du monde, il déménageront simplement leur coffre-fort dans dans un l…

Dernier conseil, dernière interpellation!

Image
Ce lundi 12 novembre,  j'interpellerai le Collège communal en faveur des cyclistes et des piétons pour la dernière fois.

A de multiples reprises, j'ai dénoncé le manque d'entretien des trottoirs et  pistes cyclables, le manque d'attention  à la sécurité des piétons et  cyclistes dans l'entité tournaisienne.

Lors de ce conseil communal, j'évoquerai les problèmes de sécurité et de confort sur une toute nouvelle voie cyclo-piétonne qui longe le  boulevard de Marvis, très fréquentée aux heures de pointe par cyclistes et piétons qui se rendent à l'école ou au travail. Le revêtement est à réparer en plusieurs endroits, des trous sont à combler.

Mais surtout , dans beaucoup de carrefours tournaisiens, rien n'a été prévu pour permettre aux cyclistes de quitter la piste cyclable en toute sécurité en pénétrant dans le carrefour, c'est le cas notamment,  à la rue de la Lys et à la chaussée de Bruxelles.





La législature se termine sur quelques notes sombres pou…