Articles

Affichage des articles du avril, 2011

Slechte francofoon, je le suis peut-être....

Les jeunes Flamands ANIMO (jeunes du SPA) l'ont revendiqué haut et fort devant la gare centrale le week-end dernier: ils sont de "slechte Vlamingen" car ils ne sont pas nationalistes et se veulent constructifs pour l'avenir de ce pays.

Un message sympa et rafraîchissant face à la montée incessante des revendications nationalistes des deux côtés de la frontière linguistique.

Ces jeunes osent rehausser le débat après la poussée de fièvre de la semaine dernière : un ministre président flamand qui affirme, Bruxelles, région à part entière, NOOIT. Un front francophone qui rétorque : "Communauté française = fédération Wallonie-Bruxelles". Au risque que ce message qui se veut fort, ne soit pas compris par beaucoup de citoyens

Au lieu d'approfondir les tranchées, il est temps d'en sortir, la fleur au fusil, en ce début de printemps, et d'oser des propositions qui nous grandiront tous.

Quitte à passer pour une "slechte francophone" en levant un…