samedi 22 mai 2010

5 minutes voor een institutioneel debaat...


Hier, je parlais de l'enseignement des langues dans ce petit pays compliqué. Mais, de manière générale, l'organisation et le coût de l'enseignement deviendra un réel problème à Bruxelles. La population y croît régulièrement. Les familles qui s'y installent ne parlent ni le français, ni le néerlandais à la maison.

Actuellement, l'enseignement en Belgique ne réduit pas les inégalités sociales, bien au contraire! Or, l'enseignement reste la clef pour sortir les gens du cercle vicieux de la précarité.

Faudra-t-il régionaliser l'enseignement? C'est ma piste privilégiée mais en lui donnant des moyens financiers nouveaux. Et la culture? A Bruxelles, tout le monde se plaint de la complexité du paysage culturel et des difficultés de financer des projets communs aux deux communautés linguistiques. Faudra-t-il régionaliser la culture également?
Maar 5 minuten zijn niet genoeg om één heel institutioneel project voor te stellen.

Je reviendrai donc sur ce sujet plus tard...

1 commentaire:

  1. Pour refinancer l'enseignement, une solution serait déjà de diminuer le nombre de réseaux, au minimum n'avoir déjà plus qu'un seul réseau officiel. Une autre piste est de supprimer la concurence, d'autant plus entre écoles du même pouvoir organisateur.

    RépondreSupprimer