lundi 24 mai 2010

5 minutes pour découvrir l'art des voisins

Canvascollectie- collection RTBF : j'ai vu et j'ai apprécié.
Des artistes contemporains venant des différentes régions de Belgique qui exposent des oeuvres humoristiques, surréalistes, hig tech..en un mot originales.

Sélectionnées par un jury national.

Si les artistes comprennent que l'art dépasse les frontières, nous pourrons nous comprendre aussi.

Je lisais dans un journal flamand la semaine dernière l'intérêt croissant pour les artistes de l'autre communauté linguistique partout dans le pays.

Canvascollectie-collection RTBF : één "must" dat u moet gaan zien (1€ toegangprijs !)

4 commentaires:

  1. Albert Einstein de las Cuernas de Toro25 mai 2010 à 02:50

    Commentaire fictif pour illustrer le processus : si vous ne disposez d'aucune des identifications classiques d'internet (compte Google, ou autre), vous pouvez - soit laisser un commentaire anonyme, - soit sélectionner l'option Nom/URL et compléter votre nom (réel ou inventé) complété éventuellement d'une adresse internet (profil facebook, twitter, ... ou rien!), puis écrire votre texte. Et cliquer pour publier. Vous pouvez même prévisualiser avant de publier.

    RépondreSupprimer
  2. Une (gentille) petite pique à l'adresse de MC : que penses-tu - sincèrement - des propositions ci-après ?
    http://www.probruxsel.be/
    Est-ce que cela ne constituerait pas une belle avancée au niveau institutionnel ? En quoi est-ce que cela pourrait rejoindre le point de vue exprimé par ECOLO pour une Bruxsels (vous remarquerez l'orthographe asexuée au niveau linguistique ;-)) forte et auto-gérée ?
    Merci pour ta réponse.

    RépondreSupprimer
  3. D'accord avec vous. Mais ne faudrait-il pas que ce type d'événement se passe aussi en dehors des périodes électorales?
    Yves Leclercq

    RépondreSupprimer
  4. Probruxsel a des propositions intéressantes à mon avis. Pourquoi? Le dialogue de communautés à communautés prôné par Mr Kris Peeters aboutit à sortir la région bruxelloise de la table de négociations et le danger est que le refinancement de Bruxelles ne soit plus à l'ordre du jour.
    La Belgique est un état fédéral trop basé sur la confrontation car il y a deux grands communautés. Un fédéralisme à 4 partenaires est une solution d'avenir à mon avis mais est irréalisable aujourd'hui vu les "tabous" et "blocages" que cela suscite encore

    RépondreSupprimer