vendredi 21 septembre 2012

Tournai, semaine de la sécurité...

Vivre  en sécurité dans sa ville, un droit pour tous et je dirais même plus pour toutes (côté féministe oblige!).

Mardi 18 septembre, des citoyen(ne)s se mobilisent et demandent qu'on se préoccupe de  leur sécurité dans les quartiers de la ville.


Ce même soir, le Bourgmestre sort de sa léthargie et réunit le groupe de travail sécurité : " tiens, si on faisait le bilan d'une année où on n'a rien fait! qu'il s'était dit.

Comme tous les Tournaisiens, les membres du groupe de travail savaient déjà que les problèmes de nuisances nocturnes s'étaient simplement déplacés vers la Grand -Place, la Place de Lille et le Bas quartier.

Le lendemain, dans la presse, quelques commentaires des participants à cette réunion m'étonnent quand même :
 
"Merci Monsieur le Bourgmestre pour ce bilan constructif d'une année 2012 où on n'a rien fait !"


Pourtant, en février 2012, le groupe de travail rencontrait un expert des contrats de sécurité, qui proposait de mettre sur pied au plus vite  un  travail de fond avec les habitants, les cafetiers, les policiers, les enseignants, les éducateurs...

Jeudi 20 septembre, point fort  de la semaine de la sécurité :   débat public organisé par le candidat PS, Tarik Bouziane : débat politique bien tenu sur un sujet délicat.

Mais je fus très surprise des propos  du commissaire divisionnaire : "vous verrez, Tournaisiennes et Tournaisiens, bientôt des policiers dans les rues en soirée".

Mais 2 jours plus tôt, en groupe de travail, Monsieur le Commissaire était aussi insistant : "les policiers ne sont pas les gardiens des quais, des cafés, ils ont des tâches bien plus importantes à faire."

Soyez vigilants, chers concitoyen(ne)s, les propositions que vous avez émises semblent être entendues. Mais n'hésitez pas à interpeller ceux qui vous ont promis cela lors de cette semaine.  L'important est que l'on voit réellement les policiers à pied dans nos rues le soir dans les prochaines semaines.


2 commentaires:

  1. Evidemment qu'il y aura des policiers à pieds en rue lors des prochaine semaines !! ... jusqu'au 14 octobre ...
    Le Bourgmestre, chef de la police et responsable politique de la sécurité, coupable de faux et d'usage de faux, a été maintenu dans ses fonctions par Demotte !! alors qu'attendre d'une bande de gugusses pareils ?? RIEN ... si ce n'est des promesses et des promesses ...
    Comment Demotte peut encore promettre un avenir meilleur comme si le PS n'était en rien responsable du passé !! C'est le PS qui a mis Tournai dans la situation actuelle par un immobilisme rétrograde digne du 19ième siècle.
    Comme en Wallonie ... où le PS parle parle parle mais freine des 4 fers à toute avancée en matière de gouvernance ...
    C'est rien! dans 10 ans, Tournai pourra intégrer les programmes d'aide au développement ... comme une victoire à la "feu" Spitaels ...

    RépondreSupprimer
  2. Ah que Tournai sera belle avec le nouveau PS ... et le nouvel élan pour l'avenir ...

    Dommage que l'élan, il ne l'ai pas eu depuis 20 ans !!

    Honteux de se présenter avec des slogans ... sans JAMAIS mettre en évidence le passif ...
    Quand j'entends parler PH. Robert ou d'autres de Maison des associations ... j'en tombe par terre !
    Quand j'entends parler de politique de sports pour tous , j'ai mal au ventre ... remember le coût et la faillite du BC Estaimpuis , le coût exorbitant de la fusion des clubs de foot avec la construction du stade sur fonds propres et la création d'une régie autonome ... qui coûte une fortune à TOUS les citoyens!!, le coût de fonctionnement de la petite piscine de l'Orient, la Maison des sports inaccessible aux petits clubs, ...
    Quand je vois la politique d'immobilité menée depuis des décennies ...
    Shame on you, gestionnaires du passé.
    Il est grand temps de donner le pouvoir à d'autres ... Il sera de toute façon difficile de faire pire que la majorité actuelle.



    RépondreSupprimer