jeudi 26 janvier 2017

Enfermez-moi "tous ceux-là" ....

Je ne peux pas dire que je ne savais pas!

 L'échevin délégué à la fonction maïorale de Tournai  l'avait annoncé haut et fort depuis plusieurs mois déjà.  Il allait durcir le règlement de police!

Le suspens était presque insoutenable au fur et à mesure  que les conseils communaux passaient sans la moindre allusion au règlement de police.

Mais notre échevin aime surprendre!

 Comme d'habitude , il a "oublié volontairement"  de réunir  la commission du conseil communal qui discute de sécurité afin de discuter de son projet.

 Comme d'habitude, quand il est prêt, il fonce et il tranche dans le vif !

Après les sanctions financières, dont il reconnaît qu'elles ne donnent aucun résultat, l' Echevin propose l'arrestation administrative pour les mendiants qui ne respectent pas le règlement.

Voici le communiqué de presse publié par ECOLO :

" Lundi prochain, l'autorité communale proposera d'élargir l'arsenal répressif afin de lutter contre la mendicité. Le but étant de donner plus de moyens aux policiers afin d'élargir le cadre des arrestations administratives avec comme finalité la mise au cachot. Ecolo dénonce avec force cette nouvelle "fausse" bonne idée. Si nous reconnaissons le progrès langagier de la majorité qui ne fait plus, depuis peu, de lien direct entre sans abri et trouble de l'ordre public, il n'en demeure pas moins vrai que cette approche reste stigmatisante. En matière de maintien de l'ordre public, c'est le comportement qui doit être sanctionné si celui-ci est inapproprié et ce, qu'ils s'agissent de jeunes, de vieux, d'étrangers, de tournaisiens etc...Ecolo met au défi la majorité de pouvoir expliquer à la population en quoi une mesure répressive peut représenter une réponse satisfaisante à un problème social? A l'heure où la précarité est grandissante et où, malheureusement, on peut supposer que ce phénomène qu'est la mendicité risque de gagner du terrain, nous ne pouvons accepter cette logique répressive instaurant une police des classes. "



 Nous invitons la population tournaisienne à venir assister à ce débat.  Nous espérons de tout coeur que ce débat sera  un vrai échange d'idées et nuancera les positions trop tranchées.




Nous attendons aussi les réactions des citoyen(ne)s intéressés par la qualité de vie pour tous et le partage de l'espace public.

A lundi !

3 commentaires:

  1. Hello Marie-Christine, merci pour cette prise de position indispensable, j'essaierai d'être au conseil pour soutenir cette démarche... Lecture à suggérer aux conseillers fermés à vos arguments : je vous salis ma rue de Sylvie Zucca, et les naufragés de patrick declerck. Merci pour ce texte! Coralie V

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je comprends votre révolte et votre appel maisne vous seriez-vous pas trompée de photo par tout hasard ?
    Pourriez-vous changer cette photo qui ne représente en aucun cas le sujet traité par cet article me semble-t-il.
    A moins que l'Unité scout Saint-Piat ne soit prise pour mendiante et si tel est le cas nous serions ravis d'en être informés...
    En tout cas cette photo est HORS CONTEXTE ! D'autant plus qu'aucune demande n'a été faite aux personnes figurants sur cette photo, ni aux parents des jeunes scouts pour son utilisation, et ce quel qu'en soit le contexte !
    Pour finir, et pour remettre l'église au milieu du village, vous devez être au courant que cette photo a été réalisée dans l'optique de sensibiliser nos jeunes à maintenir propre leur ville. Ils ne sont donc pas en train de "mendier" mais bien de ramasser les déchets et autres mégots laissés sur les trottoirs de la ville par nos bons concitoyens.
    Sur ce bon débat lundi.

    RépondreSupprimer