dimanche 27 octobre 2013

Un dimanche dans les Prés d'Amour....

Suite à l'invitation  lancée par les Cercles de Naturalistes, section de Tournai,  je me suis levée tôt ce dimanche matin.

Pas déçue d'avoir affronté  le vent et le ciel menaçant pour rejoindre Warchin au lieu dit Les Prés d'Amour.  Ici,  la nature a créé un  paradis  pour insectes, oiseaux, amphibiens de la région.

Cette visite renforce ma conviction du rôle fondamental joué par ces zones de nature aux abords des villes.

Le site des Près d'Amour  est particulièrement riche et répertorié de grand intérêt biologique natura 2000.


Il faut  y respecter des règles précises en matière de conservation.  C'est donc important de sensibiliser les agriculteurs à une approche différente de gestion des prairies. A Warchin,  les naturalistes ont le sourire en nous confirmant  qu'il existe une vraie collaboration de leur part.

De plus, ce site a une utilité directe pour les habitants des quartiers voisins en tant que bassin naturel de rétention d'eau.  En période de crues du rieu de Warchin, cette zone humide empêche de grandes quantités d'eau d'aboutir dans les maisons situées en aval.

Après la visite d'une heure environ, c'est le moment de se mettre à l'ouvrage. Il faut retirer les jeunes saules envahissant le site et menaçant sa biodiversité. Avec enthousiasme, les équipes de travail sont formées. Les uns retirent canettes, sacs plastic et autres détritus qui salissent les abords du site. Pour ma part, je rejoins l'équipe de fauchage. Les allées et venues à travers la roselière ne sont pas de tout repos.  C'est une activité sportive idéale pour un dimanche matin au grand air. De plus, on y allie l'utile à l'agréable !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire