Climat de propositions ....

Il est temps de prendre des mesures concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique.  Les marcheurs et marcheuses pour le climat le martèlent depuis quelques semaines et ils et elles ont raison.

Individuellement, nous devrons changer notre comportement quotidien : manger autrement, nous déplacer autrement.

Mais cela exigera aussi et surtout un bouleversement dans les priorités politiques : une nouvelle politique fiscale, des investissements importants pour aider à la transformation de nos déplacements, notamment en améliorant la desserte ferroviaire.

Autour de Bruxelles, un projet sort du chapeau régulièrement et y retombe aussi vite : le fameux RER  (réseau de transport express régional) : il faut absolument terminer ce projet indispensable pour les navetteurs d'aujourd'hui et de demain.

Mais le RER gardera un goût inachevé si on ne se penche pas sur le "noeud" ferroviaire le plus emblématique de notre capitale et de notre pays : la jonction Nord-Midi.

Cette traversée de Bruxelles passe en souterrain vers la gare centrale et se faufile dans un tunnel de 6 voies seulement.  C'est le tunnel ferroviaire le plus utilisé au monde !

Ce tunnel fait la fierté des chemins de fer belges depuis son ouverture après la 2e guerre mondiale, mais il est temps de sortir de l'impasse occasionnée par une vénération inconsidérée de cette traversée bruxelloise.

Aujourd'hui, le trafic ferroviaire y est plus que saturé et cela occasionne des retards en chaîne dus à son utilisation débridée.

Va-t-on enfin briser le tabou et prendre des mesures raisonnables pour améliorer le trafic ferroviaire en le combinant de manière judicieuse avec les autres transports en commun.

Il semble que oui. L'Etude de INFRABEL, société responsable de l'infrastructure ferroviaire voit enfin "le bout du tunnel"  et prévoit d'autres pistes que l'élargissement de ce tunnel qui coûterait une fortune et transformerait tout le centre-ville en un vaste chantier pendant des années, voire des décennies.

La vague de manifestants pour le climat qui déferle actuellement chaque semaine à Bruxelles et qui réclame des politiques ambitieuses, va-t-elle enfin ouvrir l'esprit de nos décideurs pour envisager des investissements intelligents au service de tous et particulièrement de celles et ceux qui viennent chaque jour "gagner leur pain quotidien" dans la capitale.

Ce serait un véritable cadeau aux gilets, jaunes, verts, rouges ou autres qui se démènent pour améliorer les conditions de travail et de vie pour tous










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dernier conseil, dernière interpellation!

Je referme le livre de ma vie politique

Bravo les jeunes de Youth 4 climate !