dimanche 20 avril 2014

L'Europe sauvera-t-elle la paix en Ukraine?

photo reuters
J'ai été effarée en ce matin de Pâques d'apprendre que les responsables des Eglises Orthodoxes de Russie et d'Ukraine appelaient plutôt leur peuple à la guerre qu'à la paix.  A Moscou, l'Eglise rappelle qu'il faut préserver "La Grande Russie" alors qu'à Kiev, l'Eglise rappelle que l'Ukraine doit être préservée des Russes. 


Pendant ce temps, la crise à l'est de l'Ukraine débouche sur ses premiers affrontements mortels.

 L'Europe a-t-elle mesuré l'ampleur de cette crise?  Sera-t-elle enfin à la hauteur pour éviter d'assister à une guerre civile à sa porte?  A-t-elle enfin retenu la leçon du conflit des Balkans?

Les accords signés à Genève n'ont-ils servi à rien? La situation en ce jour de Pâques porte à croire qu'ils sont loin d'être appliqués. Il est urgent d'aider au désarmement en Ukraine au lieu de croire de manière naïve que l'accord pacifiera d'office la région.

La propagande anti-Kiev a fonctionné à plein régime : la population des villes de l'Est se sent menacée par le régime de Kiev et son alliée: l'Europe. Elle se sent menacée comme aux heures sanglantes du fascisme et du nazisme.  Leur seul rempart étant alors la Russie protectrice. Comment rendre confiance à ce peuple aux abois? Comment réconcilier les Ukrainiens prorusses et proeuropéens?

L'Europe et la Russie vivront en paix durable si l'Ukraine vit en paix. Il est temps d'y penser et d'agir.



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire