lundi 29 juillet 2013

Tournai Travaux, une très mauvaise histoire....

L'histoire se répète à Tournai ...
Après les trous de la Grand Place et les mal-façons de la Place St Pierre, voici les "mauvaises pierres" du piétonnier. Une malédiction qui s'abat sur Tournai ou de mauvais choix ?

1) Grand Place




Complètement rénovée il y a 15 ans, réparée plusieurs fois depuis lors, la Grand Place reste un champ de mines ! A-t-on tiré les leçons de ce mauvais choix des fameux pavés sciés ?



2) Place St Pierre









 

Mêmes pavés sciés, même désastre !






Plus grave encore, la partie piétonne, qui ne subit pas le charroi comme à la Grand Place, est aussi en mauvais état.
Un manque de suivi des travaux est sans doute aussi responsable de ce lamentable spectacle.  Et voilà pourquoi aujourd'hui, il faudra re-payer pour des réparations indispensables.


Le conseil communal a voté ce mois-ci un accord amiable entre la Ville, l'Intercommunale IDETA et l'entrepreneur pour la prise en charge des réparations. N'oublions pas que l'argent de la Ville et de l'Intercommunale, c'est aussi l'argent du citoyen : il paiera pour des malfaçons dont il n'est guère responsable !

3) Piétonnier 

C'est tout neuf! Mais déjà des mal-façons qui apparaissent. J'interpellerai le Collège prochainement afin de connaître l'attitude qu'il adoptera face à cette situation. Si c'est le choix des matériaux et des entrepreneurs qui est en cause,  cela suffit !
Fini de faire payer les Tournaisiens pour de mauvais choix des responsables politiques et de leurs "experts"!








Revitaliser le centre-ville, voilà l'objectif principal de tous ces travaux. Mais, de réparation en réparation, le centre-ville risque d'être un chantier permanent ...




Trêve de mauvaises nouvelles, le Collège nous annonce des travaux préventifs (voir sur le site de la Ville de Tournai: l'amélioration des rues Soil de Morialmé et des Chapeliers). Est-ce vraiment indispensable?  Faut-il défaire et refaire des rues en bon état ?
 









Le projet de revitalisation du "quartier Cathédral" prévoit d'améliorer les perspectives urbaines, notamment le piétonnier et les rues adjacentes.
Alors que d'autres rues sont en mauvais état dans le centre-ville et dans les villages, l'argent public sera utilisé pour reconfigurer des rues rénovées il y a une dizaine d'années avec les mêmes fonds européens? 

Quel gaspillage!

1 commentaire:

  1. Comme toujours, on aime faire de la frim à Tournai, on installe de jolies jardinières
    avec des fleurs et des plantes hors du commun dans les rues pour faire bonne impression mais combien ont-elles coûté au contribuable?. Elles ont évidemment été tres vite saccagées.
    Et les travaux de voirie qu'en est-il? On pourrait utiliser la plupart des travailleurs sans emploi pour les réparer. Il n'y a même plus de service d'entretien de voiries a Tournai. Pourtant ce n'est pas le travail qui manque pour une équipe à plein temps.
    Oui mais cela n'est peut-être pas intéressant. On préfère utiliser des entreprises du privé qui permettent les pots de vin !!!!
    C'est la corruption, on emploie des entreprises qui ne sont pas compétentes pour réaliser les travaux. Et voilà le résultat.
    Des chaussées romaines qui ont coûté combien....
    Quand le travail est mal fait les entreprises doivent payer des amendes mais comment ont été réalisés les appels d'offre?.......Je préfère ne pas le savoir et
    personne ne fait rien, aucune enquête, à croire que tout les politiques sont dans le coup.

    RépondreSupprimer