jeudi 26 août 2010

Un plan B pour le préformateur...la vision des rattachistes


Le rattachement à la France, solution à tous nos problèmes, à nous, Wallons et Bruxellois? Il est tentant d'y croire face aux exigences flamandes toujours plus pressantes, spécialement de la NVA, et à la tendance de certains partis du Nord (pas tous heureusement) de nier l'existence d'une identité et d'une région bruxelloise.

Tentant, mais simpliste. Se rendent-ils bien compte, les rattachistes que cette idée reste très peu défendue par les citoyens wallons et surtout bruxellois. Les résultats électoraux de juin dernier n'ont pas montré de percée pour ce courant.

A Bruxelles, dès que la Belgique est menacée, les Bruxellois arborent fièrement le drapeau noir-jaune-rouge à leur balcon.

Faut-il faire le bonheur des gens malgré eux? Pour le moment, en tout cas, cette perspective semble aller à l'encontre des aspirations de la population.

Et n'oublions pas que Bruxelles est la capitale de l'Europe. Celle-ci n'a pas été choisie par hasard. Les grands pays défendent Bruxelles comme capitale car elle ne les met pas en concurrence directe.

Mais si Bruxelles tombait dans l'escarcelle de la France, comment réagiront-ils? Mal, certainement.

Les nuits de négociations belgo-belges risquent de se transformer en nuits et jours de confrontations entre capitales européennes pour trouver un compromis acceptable pour tous.

L'Europe a besoin d'une vision d'avenir, pas de déchirements inutiles qui l'éloigneraient encore plus de ses citoyens.

1 commentaire:

  1. à lire : livre de Michel Quévit sur les transferts nord-sud qu'on nous rabache...

    Peut on donner une actualisation des données en sécu :nbre de personnes et montants couvrant
    1) chômeur-ses, chômeurs âgés, prépensionnés, chômage de crise flandre -Wallonie ?
    2) la maladie
    3) les pensions
    4) alloc.familiales

    Comment développer une solidarité avec Bruxelles qui crée une conscience francophone ?

    * Entreprises wallonnes sous capitaux flamands ?

    * consommer pour développer la région ?

    RépondreSupprimer