Sur les routes de la campagne communale

Hier après-midi, j'étais sur les chemins de campagne, dans mon village natal, Froyennes, en compagnie de Jean-Pierre pour distribuer les programmes ECOLO.















Nous avons engagé la conversation avec quelques personnes dans la bonne humeur . Il faut dire que le temps était superbe. Un sujet abordé par les Foyennois m'interpelle vraiment : le bruit de l'autoroute qui traverse le village.
Je me souviens de la naissance de cette voie de communication rapide, comme si c'était hier, quelques  terres de la ferme familiale ayant été sacrifiées pour sa construction.
Mais aujourd'hui, bien plus qu'hier, cette autoroute est une nuisance sonore, d'une intensité parfois insupportable pour ceux qui vivent à ses côtés.




Je comprends bien ceux qui abordaient ce sujet  lorsque je suis venue sur place pour constater les destructions d'arbres près de la station d'essence.

Il faut que la commune s'empare de cette problématique, pas seulement en interpellant la Région wallonne, responsable des autoroutes mais par une approche bien plus volontariste, en exigeant des murs anti-bruits sur tout le tracé à travers le village.




Voilà déjà un beau sujet pour les futurs élus après le 14 octobre!


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Je referme le livre de ma vie politique

Noël sur la Grand Place de Tournai, subsidié par des fonds destinés au développement rural

Dernier conseil, dernière interpellation!