lundi 1 décembre 2014

Noël sur la Grand Place de Tournai, subsidié par des fonds destinés au développement rural

Au conseil communal, ce 1er décembre, j'ai mis en évidence cette contradiction dans le partenariat entre la Ville de Tournai et IDETA afin d'animer le centre-ville durant ce mois de décembre.


"Le programme présenté par la Ville pour la période de Noël nous satisfait en partie mais pas totalement. Nous relevons les spectacles pour enfants, , la participation de groupes musicaux et autres ateliers et artistes locaux pour animer notre Ville. Tout cela est très positif et ne coûte pas une fortune à la Ville.
Mais nous sommes beaucoup plus réticents face au projet très coûteux des féeries lumineuses qui sera, en grande partie, payé par des fonds européens destinés au développement rural.  « Une queue de budget » qui s’élève pour IDETA à plus de 120 000 euros destinée à des événements WAPI en développement rural.  Cela nous étonne d’abord qu’IDETA ait laissé une « queue de budget » aussi importante alors que la promotion de la ruralité en Wallonie Picarde devrait rester une priorité.  En admettant que cette queue de budget soit aussi importante, il était possible de mettre en évidence la ruralité lors des fêtes de fin d’année.  Nombre de producteurs locaux de produits de bouche, des artisans, des artistes auraient pu être soutenus par un événement plus durable à Tournai et dans d’autres centres urbains et villages de la région.  Il était possible de monter une opération de partenariat avec nombre d’acteurs de communes voisines, de villages pour mettre en évidence les ressources rurales. Nous aurions ainsi aider des acteurs ruraux  touchés par la crise économique comme beaucoup de nos concitoyens.  Le show laser dans le  centre-ville de Tournai n’aidera pas le développement rural dans notre région. Il ne sera qu’illusion de quelques heures."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire