mercredi 26 février 2014

Un soutien de 500 000 citoyens à un agriculteur courageux....

Un viticulteur bio français mérite notre soutien car il a bravé un règlement qui niait totalement l'existence de l'agriculture biologique.






Les lobbys de la chimie s'organisent pour déstabiliser ceux qui défendent une lutte biologique contre les maladies de la vigne mais l'institut français de la recherche agronomique a un avis bien plus nuancé sur cette question :

"l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), a publié un rapport sur cette maladie, expliquant que les traitements actuels imposés aux agriculteurs sont :
« polluants, coûteux, et contrecarrent la démarche de réduction de pesticides de la filière viticole. Ces plans de lutte obligatoire posent en outre d’énormes problèmes aux viticulteurs engagés en Agriculture Biologique ou en processus de conversion vers celle-ci. » (3)




De nombreux citoyens ont affirmé haut et fort qu'ils ne veulent plus d'une agriculture 100% chimique à la solde de l'industrie fabriquant les pesticides et non une agriculture au service de notre santé.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire