dimanche 25 septembre 2016

Picnic au Luchet d'Antoing, bravo aux organisateurs !

Pas de chance!  La pluie, qu'on avait presque oubliée, est venue jouer les trouble-fête de ce sympathique dimanche au Luchet d'Antoing.

Pourquoi organiser un picnic sur le terrain de l'armée ce dimanche 25 septembre?

Parce que ce terrain est un endroit merveilleux pour organiser des activités extérieures au profit de tous (jeux pour enfants, sports , jardinage...).




Il y a peu d'endroits aussi vastes et accessibles à Tournai.

A titre personnel et en tant que mandataire politique, je soutiens totalement l'initiative des associations d'habitants, de la maison de jeunes l'Uche Ouverte et de la faculté d'architecture qui travaillent sans trêve pour que ce lieu soit ouvert à toute initiative citoyenne.

C'est un soutien massif de la population qui convaincra le Ministre de l'Intérieur et l'Armée de signer une convention d'occupation au profit des associations et des habitants du quartier.

Alors n'hésitons pas, à marquer publiquement notre enthousiasme face à ce projet !



3 commentaires:

  1. Bonjour Madame , a-t-il une participation ???? qui paiecela

    RépondreSupprimer
  2. Dom Moreau Sainlez27 septembre 2016 à 03:21

    Bonjour Josette. Je suis une des personnes qui a organisé ce pique-nique, c'est pourquoi je me permets de vous répondre. Ce pique-nique était évidemment gratuit, de même que les activités proposées durant cet après-midi de dimanche passé. La prochaine étape de ce projet que vous pouvez découvrir sur la page du groupe facebook "Terrain populaire / Luchet d'Antoing" = ici : https://www.facebook.com/groups/210925255928839/?fref=ts) sera très probablement une plantation massive d'arbustes fruitiers, d'ici quelques semaines. Ce projet a et aura besoin de soutien, d'aide, d'énergie. Bienvenue.

    RépondreSupprimer
  3. Dom Moreau Sainlez27 septembre 2016 à 03:25

    Je me rends compte, Josette, que je n'ai pas exactement répondu à votre question ! Chacun a apporté son repas, l'a déposé avec celui apporté par les autres et nous avons partagé. Les tables, les chaises et les tonnelles proviennent pour moitié de l'administration de la Ville et pour l'autre moitié du Comité Saint-Jean (le comité de quartier). Pour le reste, c'était une manifestation très simple, qui ne demande rien d'autre que (mais beaucoup) de l'énergie, de la bonne humeur, de la bonne volonté, et de la convivialité !

    RépondreSupprimer