mercredi 28 décembre 2011

It's too late to be pessimistic...Yann Artus Bertrand


Bonne année 2012

Marie-Christine

mercredi 21 décembre 2011

Une étape difficile mais il reste des cols à franchir..



Pour commenter le budget 2012, J'ai rappelé clairement qu'un budget n'est qu'une étape mais qu'il faut concrétiser de manière urgente certains projets pour que Tournai devienne une ville durable et agréable.

La majorité comprend qu'il est plus que temps d'entretenir notre patrimoine : la toiture du Musée d'histoire naturelle et du Musée des Beaux-Arts, des conciergeries de cimetière à Froyennes, à Gaurain et la salle de sports de Satta. Mais les travaux urgents sont innombrables à Tournai en matière d'isolation et de maintenance des bâtiments.

J'ai tenu à rappeler que de nombreux trottoirs deviennent dangereux pour les personnes âgées en centre-ville, que sécuriser les traversées de village n'est pas superflu, qu'on peut dès 2012 réaliser des aménagements cyclables grâce à l'aide substantielle obtenue du Ministre Henry.

En matière de personnel, quelle satisfaction de voir bientôt à l'oeuvre une équipe de cantonniers pour entretenir nos sentiers ( et nos fossés peut-être?) A quand une équipe d'ouvriers qui sillonneraient l'entité pour effectuer les travaux d'urgence (trous dans les rues, trottoirs défoncés, égouts bouchés...).

Les engagements de personnel doivent être réalisés dans ces secteurs prioritaires tandis qu'une procédure objective de recrutement tarde à se mettre en place. Trop souvent, le Collège offre encore des emplois à des amis et pas toujours là où le manque de personnel est le plus criant.

Le débat budgétaire est certes intéressant car il montre les intentions du Collège et celles-ci rejoignent en partie les préoccupations écologistes. Mais encore faut-il que la présentation du budget aille au-delà de voeux généreux en cette période de fête (et en fin de législature !).
De toute façon, soyons tranquilles, il restera encore beaucoup de projets à réaliser après 2012, en matière de logement notamment, en matière d'isolation et d'entretien des bâtiments..
Bonne année 2012 quand même...

dimanche 11 décembre 2011

Une vraie campagne électorale à Tournai?


Samedi 10 décembre, l'association des Amis de Tournai convie les Tournaisiens à la clôture de l'année de leur 75e anniversaire.
Personnalités du monde économique, politique, commercial, touristique, associatif ...et Tournaisien(ne)s se retrouvent dans le salon de la Reine de l'hôtel de ville.
Les medias locaux sont aussi conviés à l'événement comme il se doit. Le Ministre Président Rudy Demotte tient un discours plein d'enthousiasme rappelant l'importance de la culture et du folklore tournaisien, préoccupation première de l'Association. Et il annonce un don généreux de 15 000€ pour remettre en état non pas UN géant tournaisien, comme les Amis de Tournai l'espéraient mais bien TROIS. Une ferveur s'empare de la salle lors de cette annonce. C'est évidemment une très bonne nouvelle pour le folklore tournaisien et nous ne pouvons que nous réjouir tous ensemble..
Pourtant, je l'avoue sincèrement, mon applaudissement a été timide et hésitant. Non pas pour la nouvelle en tant que telle mais pour les circonstances de cette annonce.
Le Ministre-Président n'était pas à la tribune d'une conférence sur le folklore tournaisien, ou convié à une réunion par l'association afin d'obtenir son intervention. Il était invité à prendre la parole lors d'une manifestation publique. La situation est ambiguë : est-ce le Ministre qui a entendu le message de gens de terrain ou le candidat aux élections prochaines à Tournai qui s'exprime de la sorte? "Tournaisiens, Tournaisiennes, vous voyez tous les cadeaux que je peux vous apporter" Est-ce ainsi qu'il convient de traduire son message?
Nous sommes à moins d'un an des élections communales et le Ministre-Président, candidat tête de liste du parti socialiste, connaît bien la portée de ses paroles.
Rudy Demotte apporte incontestablement un nouveau souffle au parti dont il est le Président à Tournai et de nouvelles pratiques politiques s'en suivront sans doute. Mais en annonçant qu'il apportera des subventions supplémentaires à Tournai, il se place hors-cadre d'une élection communale où l'on doit débattre d'un projet pour le futur de Tournai.
Pour la richesse du débat d'idées à Tournai, et Rudy Demotte y est sincèrement attaché, je pense qu'il doit décrocher sa hotte de Père Noël et la ranger au placard du moins lors de manifestations publiques. C'est ainsi qu'il nous fera vivre une réelle année préélectorale où bouillonnera le débat démocratique, qui manque souvent à Tournai.