mercredi 28 octobre 2015

La consultation populaire, le soleil en plus !

Depuis ce soir  du 27 avril où j'ai proposé au conseil communal d'organiser une consultation populaire à Tournai, j'avoue que j'ai eu quelques moments de doute.

"Peut-on mobiliser les citoyens sur un dossier de patrimoine alors que les problèmes sociaux sont aussi criants dans notre ville?"

"Peut-on mobiliser les habitants ruraux sur un sujet qui concerne surtout la Ville?"

"Peut-on consacrer une somme importante,  mobiliser le personnel communal et les citoyens bénévoles pour quelques personnes qui se déplaceront le 25 octobre pour voter"?


Après avoir voté dimanche, dès 8 heures,  j'ai pu vivre pleinement ce moment inédit à Tournai. J'ai, en effet, accepté le rôle d'assesseur "volontaire" auprès d'une équipe incomplète. "Faut être cohérente", que je me suis dit, il faut  assumer la responsabilité d'un acte que j'ai posé quelques mois plus tôt.

Je suis immédiatement conquise. L'équipe est joyeuse,  traversée aussi par quelques moments de doute quand le "client" tarde à se présenter.

Doutes vite balayés par l'arrivée des prochains votants.  Celles et ceux qui rejoignent le bureau sont fiers de venir donner leur avis, chaleureux, nous remerciant pour  notre dévouement.  Ils partagent aussi notre inquiétude sur les résultats : " Y a pas beaucoup de monde".  Le président connaissant son sujet, rétorque, confiant : "le coup de feu, ce n'est pas encore maintenant".  Puis, nous sommes un peu soulagés, quand nous comprenons que le seuil des 10% est atteint dans notre bureau et dans les bureaux voisins.

Je reste discrète mais mon coeur bat un peu vite. Je me sens poussée des ailes quand on dépasse les 100 votants et qu'on s'approche des 150 votants, soit le seuil des 20% .

Le temps passe, les votant(e)s arrivent toujours aussi concernés, aussi attentifs. L'un d'entre eux apporte un gâteau, "comme je le fais d'habitude  au bureau de vote" nous lance-t-il. 

13 heures sonnent. Le compteur des bulletins se bloque sur 145. Un bon chiffre même si j'avais espéré secrètement  quelques dizaines en plus.

L'équipe se salue, fière du devoir accompli.  On se congratule, on se reverra, c'est sûr, dans un autre bureau comme celui-ci ou par hasard lors d'une sortie à Tournai ou ailleurs. 

Quelques heures plus tard, j'apprends que le seuil est atteint pour le dépouillement,  et qu'en plus un(e) Tournaisien(ne) sur cinq a exprimé son avis,  dans les villages autant qu'en ville.

Et là, je comprends que mon geste, posé ce 27 avril, n'a pas été inutile.  Le doute n'est plus possible.  La démocratie reste décidément un beau projet, le soleil de ce 25 octobre en est le témoin.

mercredi 21 octobre 2015

Dimanche, les bobonnes iront ...donner leur avis

Vous n'êtes pas convaincu(e) de vous déplacer dimanche pour donner votre avis sur l'avenir du Pont des Trous? C'est pas grave,  je pense que je vais vous convaincre !!

"Cela ne sert à rien, tout est déjà décidé" dites-vous.

 NON, tout n'est pas décidé mais nous pouvons changer et influencer la décision du Collège et de l'administration wallonne si nous sommes nombreux à donner notre avis.


"Je suis contre la consultation populaire car elle coûte trop cher"dites-vous.

 NON, tout est relatif.  Les représentants politiques coûtent aussi en démocratie car celle-ci a un prix.  Par contre, certaines dépenses énormes ne rapportent rien aux citoyens. Vous voulez un exemple, en voilà un qui vous laissera songeur : 
la Ville de Tournai verse, chaque année, pendant 10 ans, 350 000 euros dans un puits sans fond pour "soi-disant" sauver la Banque Holding Communal qui devait sauver DEXIA!

Vous connaissez le sort de la banque Holding Communal???? Je vais vous le dire : elle est en faillite depuis plusieurs années!  Et nous, braves Tournaisiens, comme d'autres citoyens d'autres communes,  nous continuons à payer pour ce gâchis. Comptez un peu combien de consultations populaires pourraient être organisées pour le prix du renflouement d'une banque ... en faillite!

"Je suis contre les 2 projets, donc, je n'y vais pas" dites-vous.

 Ne soyez pas naïfs !!  Si vous ne vous déplacez pas, vous apportez de l'eau au moulin du Collège communal qui dit, "consultation populaire, ersatz de démocratie".   Lorsque l'on comptera les votants, s'il y a 10% de votants ou moins, le Collège proclamera : " il y a 90% ou plus de Tournaisiens qui sont d'accord avec moi et acceptent le projet."  Le Collège n'interprètera pas votre  absence comme une contestation. D'ailleurs, personne ne pourra interpréter votre absence comme une contestation, sinon vous.  Ne pas y aller, c'est soit, ne pas s'intéresser à la question, soit, être d'accord avec la position du Collège. Y aller et voter non aux 2 projets ou même oui aux 2, c'est donner son avis.

"On demande l'avis des gens sur un monument qui n'appartient pas à la ville et dont la décision ne sera pas prise par la Ville"disent certains.

 Ce n'est pas un bon argument, même s'il est défendu par l'Echevin délégué à la fonction maïorale.   Le ring d'Anvers, pour lequel on a demandé l'avis des Anversois, appartenait à la Région Flamande et non à la Ville d'Anvers.

Le Code de la démocratie locale prévoit de consulter la population sur des projets "d'intérêt communal", pas sur des propriétés de la Commune.  Le Conseil Communal de Tournai n'aurait pas pu demander une consultation populaire sur la mise à gabarit de l'Escaut à 2000 tonnes, car c'est un projet d'intérêt régional wallon et non un projet d'intérêt local.  Voilà la différence et non la propriété du bâtiment qui n'a absolument rien à voir dans le choix de consulter la population.


Le saviez-vous?  Après toute consultation populaire organisée en Belgique, les autorités ont adapté leur décision en fonction de l'avis émis par la population.

"Cette consultation est instrumentalisée par les partis politiques"disent certains.

 C'est encore un argument de notre Echevin délégué à la fonction maïorale. Et ..il est faux.

 La consultation est le seul moment où chacun(e)  dans l'isoloir fera son choix en âme et conscience et non en fonction de ses convictions politiques.

 Certains  partis peuvent faire campagne pour l'un ou l'autre projet comme le fait le  MR à Tournai tandis que d'autres, comme ECOLO, font campagne simplement pour que les gens se déplacent.  Cela n'est pas déterminant :  Le vote appartient à celui qui va voter.   Il n'y a que les dictatures qui instrumentalisent le vote de leurs citoyens.  La Prix Nobel de littérature qui vient d'être acclamée partout pour son courage politique, ne dit pas autre chose. Elle précise que, dans son pays, la Biélorussie, :  ce qui est important n'est pas qui va voter, ce que les gens votent mais bien qui va compter les votes!"

En Belgique, à Tournai, nous pouvons avoir confiance aux personnes qui compteront les votes. Cela reste quand même une démocratie où la voix de chacun(e) est enregistrée convenablement.

Dimanche, il fera sans doute beau. Avant d'aller vous promener, vous pouvez passer par le bureau de votre, cela vous prendra quelques minutes mais cela vaut la peine d'y aller.
Avez-vous entendu notre Echevin sur No Télé qui affirmait : "certains veulent demander l'avis à tout le monde, même aux bobonnes".



Moi, je lui réponds : "je suis une bobonne et je donnerai mon avis car il comptera aussi pour le futur de Tournai."

  Et si vous avez 16 , 17 ou 18 ans et  que le Pont des Trous n'est pas votre monument préféré, allez-y quand même.  C'est essentiel  pour pouvoir revendiquer d'autres consultations populaires dans le futur sur des sujets qui vous intéresseront vraiment.

mercredi 14 octobre 2015

L'élargissement de l'Escaut retardé ? De quel retard parle-t-on?

Alors que la consultation populaire sur le futur du Pont des Trous se déroulera le 25 octobre prochain, une vaste enquête publique sera lancée du 23 octobre au 24 novembre sur le projet global d'élargissement de l'Escaut à Tournai,.

Ce projet est énorme : il va  du Quai Luchet d'Antoing jusqu'au Pont des Trous en passant par le Pont à Pont, le Quai St Brice, le Quai Sakharov et la rive gauche de l'Escaut également, un très vaste chantier qui changera le visage du coeur de notre Ville;

Alors, n'hésitez pas, consultez le dossier et donnez votre avis.  Le Dossier peut être téléchargé sur le site de la Ville de  Tournai.


Savez-vous que le dossier de permis d'urbanisme a  pris du retard par rapport au timing prévu par la Région wallonne initialement : elle prévoyait le dépôt du dossier de permis  en avril 2015 devant le fonctionnaire délégué  suivi d'une enquête publique en mai 2015.

Mais la Région wallonne a attendu que l'Europe confirme son intervention financière, durant l'été 2015.  C'est faux de croire que le seul dossier du Pont des Trous, qui constitue la dernière phase de cet important chantier, occasionnerait un retard coupable, obligeant la Région Wallonne à renoncer à la subsidiation européenne.

Les travaux d'aménagement de l'Escaut à Tournai  comprennent un élargissement du fleuve sur une longueur importante en centre-ville, la reconstruction du Pont à Pont et  des aménagements sur les deux rives.  Ces imposants travaux risquent bien plus d'occasionner des retards de timing car ils peuvent toujours réserver quelques surprises.  L'aménagement du Pont des Trous constitue la 4e phase du chantier et est prévu en 2019-2020.





vendredi 9 octobre 2015

Citoyen(ne), je participe activement à la journée du 25 octobre à Tournai....

Non, je ne vous invite pas à monter aux barricades ce jour-là.  Je suis du genre pacifiste.
Pourtant, c'est bien une petite révolution que vivra Tournai ce 25 octobre.

Pour la première fois, les citoyen(ne)s de 16 ans et plus iront voter pour donner leur avis et non pour élire des représentants.

La Ville nous invite toutes et tous à donner un coup de mains pour la réussite de cette journée de citoyenneté et je relaie cette invitation à mon tour .  Une adresse mail : elections@tournai.be et un numéro de tél sont à votre disposition 069 33 23 93 pour offrir vos services.

Le site de la Ville reprend également les conditions pour pouvoir voter par procuration, je vous invite à aller consulter toutes ces infos.

Si vous avez des difficultés à vous déplacer, vous pouvez me contacter, je pourrais vous aider à trouver un chauffeur pour vous conduire au bureau de vote.

Montrons que nous pouvons donner un peu de notre temps et de notre énergie pour que cette consultation populaire soit une réussite de la démocratie à Tournai.