dimanche 28 avril 2013

Mise à gabarit de l'Escaut : les Tournaisiennes et les Tournaisiens veulent savoir ...



Voilà , en résumé, l'interpellation que j'adresserai au conseil communal ce lundi 29 avril.


Comme tous les Tournaisiens, j'ai pu lire dans la presse régionale :

plusieurs esquisses seront soumises aux décideurs pour le futur Pont des Trous?
ou, dans un autre article, peut-être bientôt un pont entre Kain et Froyennes?
 ou encore, des fonds permettront la  requalification des quais

et enfin, sur le site de la ville, on nous dit que les Tournaisiens décideront : mais ils décideront quoi?  Quand ?

J'espère en savoir plus par la réponse du Collège communal dès demain.


dimanche 14 avril 2013

Une nouvelle gare, mais pas pour les voyageurs !

La nouvelle gare de Mons a ses partisans, ceux qui la considèrent comme indispensable pour faire entrer Mons et le Hainaut dans le 21e siècle, ceux qui "veulent marquer leur siècle" et puis, il y a les grognons, ceux qui la considèrent comme inutile face aux investissements de sécurité que la SNCB doit consentir dans les prochaines années.

Navetteuse vers Mons depuis 20 ans, je me suis résignée comme les autres à accepter  " ce  nouveau machin" qui nous apportera, sans doute, quelques tracas durant nos voyages quotidiens,(retards fréquents, conditions de voyage détériorées).

Mais ce qui me révolte depuis quelques jours, ce sont les conditions d'accueil dans la gare provisoire durant les travaux. 

Voyez vous-mêmes :

Pendant plusieurs hivers, en temps de neige, de pluie, de verglas, nous serons amenés par ces passerelles vers les quais chaque jour. A-t-on oublié les belles chartes sur l'accessibilité des lieux publics pour tous?  Comment une personne âgée se débrouillera-t-elle pour accéder au train?

De plus, la gare provisoire nous oblige à un long détour pour atteindre le centre-ville.  Un passage sécurisé au-dessus des boulevards coûterait trop cher, évidemment? Mais de quoi se plaignent-ils ces usagers du train?  Ils n'ont qu'à marcher un peu plus.  Cette semaine, nous étions sur la bande de circulation des bus, au milieu de ceux-ci, pour rejoindre la place de la gare, sans aucun itinéraire sécurisé.  Mais de quoi se plaint-on?  Nous aurons une gare magnifique dans 3 ou 4 ans. "Quand je serai retraitée" me confiait une navetteuse.

Un tel investissement va-t-il réellement améliorer le service au public? En tout cas, pas pour le moment.  Les voyageurs ne sont pas pris en considération face au prestige qu'apportera cette nouvelle gare à la ville et sa région. N'oubliez pas, quand même, que ce sont les voyageurs qui paient pour ce service public et que sans les voyageurs, une gare aussi belle soit-elle, ne sert à personne !

Allez, courage, les navetteurs, plus que 2000 dodos, et la nouvelle gare nous ouvrira les bras !