samedi 29 septembre 2012

"ne m'oubliez pas"....

 



"Dans le symbolisme populaire, le myosotis est attaché au souvenir.
A travers toute l’Europe on l’appelle d’ailleurs »  ne m’oubliez pas »  (» vergissmeinnicht »  en allemand, et »  forget-me-not »  en anglais)."


Serait-ce le myosotis, "jolie fleur bleue" des zones humides, qui inspire nos candidats socialistes,
 à se rappeler à notre bon souvenir dans tous les parcs de la ville








"Ne m'oubliez pas", leur chante l'article 1 du règlement communal d'affichage électoral :

 " tout affichage sur l'espace public, est interdit sauf sur les panneaux prévus à cet effet".

La belle affaire, un règlement, en campagne électorale !



mardi 25 septembre 2012

Si c'est possilble à Lille....

...pourquoi pas à Tournai?

Des espaces verts dans le quartiers, des endroits pour promener et faire jouer les petits, des bancs pour que les personnes du quartier puissent se parler, des crottoirs et espaces fermés pour faire courir les chiens  pendant que maîtres et maîtresses font connaissance...

un vrai projet social, que nous, les Verts, défendons à Lille comme à Tournai...

Alors, si c'est possible à Lille, pourquoi pas à Tournai?

Après le 14 octobre, peut-être?????



vendredi 21 septembre 2012

Tournai, semaine de la sécurité...

Vivre  en sécurité dans sa ville, un droit pour tous et je dirais même plus pour toutes (côté féministe oblige!).

Mardi 18 septembre, des citoyen(ne)s se mobilisent et demandent qu'on se préoccupe de  leur sécurité dans les quartiers de la ville.


Ce même soir, le Bourgmestre sort de sa léthargie et réunit le groupe de travail sécurité : " tiens, si on faisait le bilan d'une année où on n'a rien fait! qu'il s'était dit.

Comme tous les Tournaisiens, les membres du groupe de travail savaient déjà que les problèmes de nuisances nocturnes s'étaient simplement déplacés vers la Grand -Place, la Place de Lille et le Bas quartier.

Le lendemain, dans la presse, quelques commentaires des participants à cette réunion m'étonnent quand même :
 
"Merci Monsieur le Bourgmestre pour ce bilan constructif d'une année 2012 où on n'a rien fait !"


Pourtant, en février 2012, le groupe de travail rencontrait un expert des contrats de sécurité, qui proposait de mettre sur pied au plus vite  un  travail de fond avec les habitants, les cafetiers, les policiers, les enseignants, les éducateurs...

Jeudi 20 septembre, point fort  de la semaine de la sécurité :   débat public organisé par le candidat PS, Tarik Bouziane : débat politique bien tenu sur un sujet délicat.

Mais je fus très surprise des propos  du commissaire divisionnaire : "vous verrez, Tournaisiennes et Tournaisiens, bientôt des policiers dans les rues en soirée".

Mais 2 jours plus tôt, en groupe de travail, Monsieur le Commissaire était aussi insistant : "les policiers ne sont pas les gardiens des quais, des cafés, ils ont des tâches bien plus importantes à faire."

Soyez vigilants, chers concitoyen(ne)s, les propositions que vous avez émises semblent être entendues. Mais n'hésitez pas à interpeller ceux qui vous ont promis cela lors de cette semaine.  L'important est que l'on voit réellement les policiers à pied dans nos rues le soir dans les prochaines semaines.


dimanche 16 septembre 2012

Vivre son quartier, une priorité...

Ce n'est pas un scoop, vous le savez en lisant notre programme électoral, ECOLO veut développer du lien social dans les villages et les quartiers.
Cela ne crée pas nécessairement un supplément de Produit National Brut mais de la richesse humaine.  Comme me disait récemment, un médecin généraliste, "un bonjour, quelques mots, et c'est peut-être un suicide auquel on a échappé".
Dans une société de consommation et d'individualisme, vivre ensemble dans un quartier, c'est une richesse inestimable.
Hier, le 15 septembre, c'était la fête des voisins de la Rue Albert Asou, où je vis depuis plus de 20 ans.  C'est la 9e année que nous organisons ensemble ce repas dans la rue, simplement pour partager un bon moment, accueillir les nouveaux qui sont arrivés, inviter des amis à nous rejoindre et regarder les enfants investir la rue en toute sécurité.




Un scoop, quand même, mais chUUUt : l'année prochaine, c'est le 10e événement, et on devra sans doute agrandir la table de fête car des habitants du boulevard pourraient nous rejoindre !! Nous les accueillerons volontiers car, pour eux, c'est plus compliqué de fermer la circulation durant toute une journée...
ET EN PLUS ...



Ce  dimanche matin, à 9h, après l'hommage au Pichou St Piat, Martine, Présidente du Comité St Piat annonce l'ouverture prochaine d'une maison de quartier à St Piat, où tous les gens du quartier pourront se rencontrer, et où on inventera ensemble les activités qui feront la vie de ce quartier,

Quel bonheur de vivre ici !

vendredi 14 septembre 2012

Avec vous, nos candidates courageuses....

Deux débats publics cette semaine à Tournai, à la Maison Internationale, et à la maison de la LaÏcité (enregistré par No Télé)  Deux occasions pour de jeunes candidates écolo de défendre avec conviction nos valeurs !

Lundi, c'est Magali , notre candidate n°3, qui a ouvert le bal des débats préélectoraux à la maison internationale.
 Magali, une professionnelle de la coopération mais surtout une jeune femme de conviction, a présenté la vision écologiste d'une commune  verte, ouverte au monde.  Elle a bien compris les demandes de la plateforme associative qui suggère à Tournai de devenir capitale mondiale de la solidarité.  Un titre alléchant, auquel les écologistes adhèrent totalement.  Car Tournai doit sortir de l'ornière où elle se trouve, plutôt repliée sur elle-même, ou bling bling à certaines occasions !


Mercredi, Coralie, notre candidate n°7, a été confrontée aux autres partis dans un débat sur le logement.
Coralie se bat dans une association et une plateforme qu'on appelle le D.A.L. (droit au logement pour tous) depuis de nombreuses années et elle a très bien répondu à certaines critiques qui fusaient sur le plateau. j'en prends une au hasard : "mais Coralie , il faut  respecter la vie privée des gens, l'agent de quartier ne peut  pas dénoncer une inscription dans un logement insalubre". 

Coralie, de répondre, tout simplement, "c'est une question de dignité humaine, tout simplement. Un agent de quartier, comme toute autre personne, doit dénoncer les habitations insalubres." Et bien, oui, les écologistes veulent qu'on en finisse avec les politesses ou les arguments juridiques qui laissent les marchands de sommeil continuer sans scrupule à exploiter la misère !

Bravo à toutes deux !

Nous formons une vraie équipe et en tant que tête de liste, je m'efforcerai toujours de mettre en avant la richesse humaine et les compétences de nos candidat(e)s plutôt que ma présence auprès des autres têtes de liste!  Je participerai à un ou deux débats seulement !


Et à mardi, pour un débat haut en couleurs également : la commune et la culture !

Virginie, (notre candidate n°9) nous serons avec toi!  


dimanche 9 septembre 2012

Souriez, ils vous regardent ...

Ils sourient aux gens de passage!

Ils leur rappellent qu'on peut voter pour eux !


Se souviennent-ils, que les conseillers communaux socialistes, comme les autres, ont  voté le règlement d'affichage pour la campagne électorale,  qui interdit tout placardage sur le domaine public, sauf sur les panneaux  mis à la disposition par la Ville de Tournai à cet effet.  Ce règlement a été voté à l'unanimité du conseil communal !

Par contre, il est permis d'afficher des photos de candidats sur les propriétés privées.

Certains candidats considèrent-ils les bâtiments publics comme LEUR propriété privée ??







Faut pas toujours croire ce que dit le Collège Communal !

Aux riverains de la Chaussée de Bruxelles,

je comprends votre émoi face à la suppression du passage piétons qui vous oblige à parcourir une longue distance pour traverser et rejoindre vos voisins d'en face  !

Oui, ce passage pour piétons est dangereux car il enjambe 4 bandes de circulation et les voitures roulent vite !

Oui, il faut interpeller le gouvernement wallon afin de sécuriser tous ces passages pour piétons à Tournai qui traversent 4 bandes de circulation sans aucun rétrécissement ou ralentisseur, comme au boulevard des combattants ou à l'avenue de Maire .

A de nombreuses reprises, j'ai interpellé le Collège communal à ce sujet. Les écologistes ont, à chaque fois, refusé de marquer leur accord pour tracer un passage pour piétons dans de telles conditions ! Mais rien n'y fit! Le Collège nous a toujours dit que ce n'était pas de sa responsabilité mais bien celle du Service Public de Wallonie.

Alors quand je lis la réaction du Collège communal à votre interpellation, je bondis de ma chaise !
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120908_00202098&postcode=7500,

Lors du conseil communal de mai 2011,   suite aux interpellations écologistes et à notre refus de voter purement et simplement le retrait de ce passage , il s'engage à interpeller le S.PW. au plus vite sur la question de la sécurité des passages piétons.

Tout cela est clairement indiqué dans le PV du conseil communal de mai 2011!!!

Qu'a-t-il fait? Demandez-lui ! 

 Aujourd'hui, il affirme qu'il a été trompé, et n'a rien fait pour améliorer la situation !